2 ème édition du SADEN: le président Alpha Condé préside l’événement.

Après la réussite de la 1ère édition du salon des entrepreneurs de Guinée SADEN, Alpha Condé a présidé le mardi, 10 mars 2020  à la 2ème édition de l’évènement. La rencontre  a eu lieu dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry. Cette deuxième édition avait pour thème, ‘’ l’entrepreneuriat comme accélérateur de développement des chaines de valeur agro-alimentaire’’.

Dans son intervention, le président du comité d’organisation du salon et Directeur général de l’AGUIPE, Sékouba Mara est revenu  largement sur le but de l’évènement.

« L’objectif du SADEN, en réalité, nous devons ceci à nos concitoyens qui ont réfléchi et qui ont approché l’administration à travers nos services pour essayer de trouver un créneau, un outil, un moyen de fédérer des efforts. Cela, afin que les entreprises puissent s’épanouir à travers des échanges, à travers des plateformes, à travers des rencontres pour parler de formation, de financement, d’accompagnement et de partager des informations surtout de faire le réseautage » avait souligné le directeur général.

Selon lui, un accent particulier a été mis sur le secteur agricole. Une manière pour les organisateurs du salon de promouvoir l’entrepreneuriat dans ce domaine.

«  Sur le fond, nous rencontrons des jeunes qui sont confrontés aux problèmes d’insertion directe au niveau des entreprises. On s’est dit qu’il faut aller vers l’entrepreneuriat aussi qui pourrait au-delà d’aider le porteur de projet, booster l’insertion. Les mines, c’est bien ça permet le développement macroéconomique, mais un développement intégré c’est l’agriculture parce qu’au-delà de celui qui travaille  directement, tu peux avoir de l’argent à travers la commercialisation, nourrir  ta famille et essayer d’avoir une vie très équilibrée sans tendre la main à quelqu’un. Mais les études le montrent, les faits sont là au niveau de l’agriculture dans notre pays, sa contribution au développement est très faible »,  avait laissé entendre  M. Mara.

Et d’ajouter ; «  Il y a eu beaucoup d’effort dans ce domaine, mais malgré ça, il reste beaucoup à faire notamment la mise en place d’une plateforme d’échange où tout le monde se rencontre pour partager les expériences. Et c’est l’importance des forums, des salons, des colloques parce que ça informe, ça éduque et ça fait progresser et on s’est dit travaillons sur l’agriculture. Touchons du doigt des réalités que vivent les entreprises agricoles, essayons d’apporter quelques choses. Aujourd’hui, il faut pencher sur l’agriculture, la problématique, il ne faut pas le voir seulement que de subvenir aux besoins alimentaires ou besoins primaires. L’agriculture est un business, c’est une entreprise, un projet qui doit grandir et ces phases de formation des entreprises doivent être maîtrisées par les agriculteurs », avait-il conseillé.

De son côté, le coordinateur du projet de développement agricole intégré Boubacar Diallo, a indiqué que : << notre engagement à participer à ce Salon comme acteur à part entière, se justifie par notre volonté à traduire en action concrète vos initiatives en faveur des jeunes et des femmes, qui trouveront dans ce SADEN des opportunités de financement, d’accompagnement technique, de suivi et de coaching. Nous ne ménagerons aucun effort à faire de ces jeunes et femmes des véritables entrepreneurs de demain et des réservoirs d’emplois pour d’autres, a-t-il soutenu.

Pour terminer, le président Alpha Condé, président de la République qui a présidé l’évènement s’est réjoui de cette organisation qui permettra d’ailleurs à la jeunesse d’avoir son  autonomisation enfin de réussir dans le travail.

Auteur Sana Djikiné Sylla.

 

Leave a Response