Guinée: la CENI présente les chiffres du nombre total des électeurs inscrits pendant les opérations d’enrôlement.

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) était en réunion ce jeudi 09 janvier à Conakry avec ses partenaires techniques et financiers. Ce, pour  procéder  à la présentation  des statistiques provisoires de la révision du fichier électoral.

Selon Mme Camara Djénabou Touré, Directrice du Département fichier électoral, huit millions trois cent trente mille six cent quatre-vingt-huit (8.330.688) électeurs sont enrôlés. Après l’affichage de la liste et le règlement d’éventuelles plaintes, ce chiffre pourrait changer légèrement.

Avant cette opération tant décriée, le fichier comportait environ 6 millions d’électeurs. Et, sur ces six millions, l’opposition estimait que plus d’un million étaient des fictifs. Le fichier électoral augmente donc de plus de deux millions d’électeurs à l’issue de l’enrôlement des électeurs, près de 59 mille présumés mineurs, décelés et extirpés (CENI).

Parlant des cas de mineurs enrôlés,  Mme Camara Djénabou a cité comme suite : en Afrique, « on enregistre au total 25 présumés mineurs dont 17 hommes et 08 femmes. Pour l’Amérique, on note seulement 2 cas de présumés mineurs, 530 cas à Boké, 680 cas à Conakry, 04 cas en Europe, 6451 à Faranah, 31 733 à Kankan,  1041 à Kindia, 3511 à Labé, 952 à Mamou, 13 925 cas à N’Nzérékoré, soit un total de 58 854 cas de présumés mineurs, dont 12 337 femmes et 46 517 hommes », a-t-elle déclaré ce matin devant l’assistance.

Il faut noter que cet exercice de présentation, se fait dans le cadre de la révision du fichier, il est aussi encadré par les textes du code électoral guinéen.

Auteur: Sana Djikiné

 

Leave a Response