Guinée-Politique : le Collectif des Jeunes de Dixinn(CCJD), sensibilise les citoyens de leur commune sur les mérites du projet de la nouvelle constitution.

Au regard du caractère fondamental et vues les nécessités exprimées par certains citoyens sur le continu du projet  de la nouvelle constitution, le Collectif Citoyen des Jeunes de Dixinn(CCJD),  a organisé ce dimanche 05 janvier à Conakry, une campagne de sensibilisation des  citoyens de ladite commune sur les avantages et les mérites du projet du président de la République, le professeur Alpha Condé.

Selon le formateur, Albert Damantang Camara, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, explique quelques avantages aux jeunes, les grandes lignes du contenu du texte du projet de la nouvelle.

« Dans le nouveau texte, il n’est par ailleurs pas spécifiquement interdit au président de la République d’avoir une activité partisane, comme c’était le cas jusqu’ici. Ce projet constitutionnel prévoit en outre que, si le Premier ministre n’est responsable que devant le président de la République, qui nomme et démet à sa discrétion, il pourra être contraint à la démission par l’Assemblée nationale si les trois quarts des députés le jugent nécessaire. L’article 6 constitutionnalise l’abolition de la peine de mort, déjà consacrée dans le Code pénal de 2016. L’article suivant interdit les mutilations génitales féminines. Il  prévoit également que le Conseil économique et social soit mué en Conseil économique, social et culturel. Il prévoit une modification de taille : le président de cette institution ne sera plus élu par les membres de cette dernière, mais directement nommé par le président de la République », a laissé entendre le facilitateur.

De son côté, le coordinateur du  CCJD Ibrahim Kallo, très ravie de cette formation affirme que cette initiative est de faire la sensibilisation dans les 22 quartiers de Dixinn sur le contenu du projet  que le président de la République a proposé le 19 décembre passé. Invitant à  comprendre la nécessité de la nouvelle constitution qui mérite aujourd’hui d’être expliqué à la base, dans les bars café, dans les ménages et marchés pour  que chacun de nous ait une connaissance du projet, M. Kallo, précise, « donc à notre  avis, c’est très intéressant de ce que les formateurs ont dit sur les avantages et les mérites. C’est une bonne position aujourd’hui face à la population où jusqu’à présent  qui a peur de cet projet », affirme le coordinateur.

A noter qu’après  la formation,  une lecture du saint coran sera organisée le jeudi et le samedi à dimanche. A celle-ci, s’ajoutera la journée de sensibilisation de porte en porte de quartier Cameroun jusqu’à Hafia,  une première depuis l’ annonce du président sur la nécessité d’aller à un projet de nouvelle constitution pour le pays.

 

Auteur : SanaDjikiné. 625 48 02 52

 

Leave a Response