Agression d’un journaliste au siège du RPG: l’UPLG compte porter l’affaire devant les juridictions compétentes.

Agression d’un journaliste au siège du RPG: l’UPLG compte porter l’affaire devant les juridictions compétentes.

DECLARATION DE L’UNION DE LA PRESSE LIBRE DE GUINEE
UPLG

Suite à  l’agression et séquestration de notre confrère, Mohamed Camara, Directeur de publication du site d’informations générales www.liberationinfo.com, membre de notre association, l’Union de la Presse Libre de Guinée (UPLG) condamne avec la dernière énergie cette pratique d’un autre âge de la part du Parti RPG-arc-en-ciel, l’ancien parti au pouvoir à son siège ce 03 novembre 2021 situé à Gbéssia. Le seul crime commis par notre confrère est d’avoir posé une question aux conférenciers.

Pire, nous déplorons du fait que  cet acte ignoble s’est déroulé en présence des principaux responsables du parti qui sont restés indifférents.

Cet incident malheureux intervient au moment où la presse guinéenne est résolument engagée à accompagner les nouvelles autorités pour une transition apaisée pouvant conduire à des  élections libres et transparentes.

–          Considérant la loi LO2 qui garantit aux journalistes guinéens d’exercer librement leur métier sur toute l’étendue du territoire nationale,

–          Considérant le musèlement de la presse guinéenne ces dix dernières années ;

–          Convaincue que cet agissement contre la presse n’est pas une première au RPG arc-en-ciel ;

L’Union de la presse libre de Guinée compte déposer dans les prochains jours devant les juridictions nationales une plainte contre le RPG-arc-en-ciel.

Tout en réitérant son engagement  à ne pas baisser les bras devant de telles intimidations, l’Union de la Presse Libre de Guinée invite la Haute Autorité de la Communication à prendre toutes les dispositions idoines pour la protection des journalistes dans l’exercice de leur métier sur toute l’étendue du territoire.

Fait à Conakry, le 04 Novembre 2021

Pour le Bureau exécutif

Le Président

 

Grégoire ANKOU

La Rédaction