Culture: la structure ‘’Fanta Fashion Class’’, s’emploie à porter haut le textile guinéen de par ses grands créateurs.

Culture: la structure ‘’Fanta Fashion Class’’, s’emploie à porter haut le textile guinéen de par ses grands créateurs.

Comme nous l’annoncions  dans une de nos précédentes dépêches, le textile guinéen a pris le 10 janvier dernier,  un nouvel envol au grand temple culturel  Belvédère dans la commune de Dixinn.

La structure  de l’élégance dans l’originalité Fanta Fashion Class, a organisé  dans sa toute première édition du défilé du textile guinéen à travers les grands créateurs pour ainsi faire connaitre le génie créateur de nos couturiers d’une part et de l’autre, inviter les guinéens à accorder une importance au tissu local.

L’évènement a connu une grandiose participation notamment les médias pour accompagner la Directrice Générale de la structure Mme Fanta, des promoteurs du contenu local mais aussi l’ensemble des personnalités venues des quatre coins de la capitale en l’occurrence madame le maire de Kaloum, Aminata Touré.

Tout d’abord, la soirée fut marquée par la levée du rideau de la cérémonie, suivi du défilé de mode et  la prestation des artistes.  Pour joindre l’utile à l’agréable, les créateurs de mode ont à leur tour, procédé au défilé afin de donner à l’évènement, son caractère original en termes de promotion du textile guinéen.

Dans son adresse aux invités, dame Fanta n’a pas manqué d’exprimer toute sa satisfaction de voir devant elle,  l’ensemble de ces couturiers sur qui d’ailleurs, elle compte s’appuyer pour la réalisation de ses ambitions.

« Je suis contente aujourd’hui de voir devant moi tous ces gens-là, car je suis  à la recherche de tous les grands couturiers comme j’avais dit l’autre fois. Donc il faut que les gens arrêtent  de dire que j’ai fait ça ailleurs, et  il y a d’autres qui comptent valoriser d’autres pays que de valoriser leur  propre pays »,  a-t-elle déclaré.

Parlant de ses objectifs, elle fera savoir que : « je me suis fixé comme objectif de continuer ce combat qui  est  dans sa 1ère édition. Je veux bien que les gens arrivent  à porter nos coutures dans les boîtes de nuit,  sortir avec elles comme d’habitude. Donc si on me donne l’occasion d’ouvrir un centre de formation pour tous les couturiers modélistes  et stylistes de notre pays afin  de valoriser ce que nous sommes en  Guinée », souligne Mme Fanta Fashion.

Au terme de la soirée qui fut une véritable réussite, les attestations furent données à chacun des mannequins ayant procédé au défilé de la toute première édition, histoire de les encourager d’avantage dans la promotion du tissu local guinéen, gage d’une  fierté culturelle nationale. Ainsi, la direction générale de la structure  a promis de poursuivre leurs ambitions, celles de mettre en avant le textile guinéen dans toutes ses dimensions.

Photos de l’événement

 

 

 

 

Auteur : Sana Djikiné

 

L'Equipe de la Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *