Emmanuel Macron, à propos de la réélection d’Alpha Condé: “La situation est grave en Guinée”.

Emmanuel Macron, à propos de la réélection d’Alpha Condé: “La situation est grave en Guinée”.

C’est au cours d’un entretien qu’il a accordé cette fin de semaine à Jeune Afrique, que le président français Emmanuel Macron s’est enfin prononcé sur la présidentielle guinéenne  du 18 octobre dernier:« J’ai eu plusieurs fois des discussions avec le président Alpha Condé – des discussions très franches, y compris le 15 août 2019, quand il était en France. Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encorea adressé de lettre de félicitations >>.

Et d’ajouter que cette situation provoquée par l’opposant historique semble être,<< grave >> pour la Guinée et de sa jeunesse. <<  Je pense que la situation est grave en Guinée, pour sa jeunesse, pour sa vitalité démocratique et pour son avancée >>.

Poursuivant au terme de cette interview, le président français Emmanuel Macron a levé un coin de voile sur la situation similaire en Côte d’ivoire en ces termes. << Le président Ouattara s’est clairement exprimé en mars pour dire qu’il ne ferait pas de troisième mandat. Je l’ai tout de suite salué. Un candidat avait été désigné pour lui succéder : le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Mais à quelques semaines de l’échéance, il s’est retrouvé dans une situation exceptionnelle avec le décès de ce dernier. Je peux vous dire, de manière sincère, qu’il ne voulait pas se représenter pour un troisième mandat », a dit le président français.

Source: Jeune Afrique

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 23 =