Qui est Dr Bernard GOUMOU, nommé Ministre du commerce,…?

Qui est Dr Bernard GOUMOU, nommé Ministre du commerce,…?

BIOGRAPHIE: Dr Bernard GOUMOU (MS, MBA, DBA)Ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises.

DrBernard GOUMOU, 41 ans et 19 années d’expériences managériales dansd secteurs d’activités (Audit conseil, mines, industries, assurances et finances.  Il est spécialiste en Risk management, en Finance d’entreprises et en CCA (Comptabilité-Contrôle et Audit).

Né le 08 Septembre 1980 à Abidjan,république de Côte d’Ivoire, fils de Michel GOUMOU et de Feue Senyné KOUROUMA. Fils de troisième rang d’une famille de sept (7) enfants, il est marié et père de quatre (4) enfants. Il débute ses études en Côte d’Ivoire et est admis au CEPE (Certificat d’études primaires et élémentaires) et au concours d’entrée en 6ème en 1989 à l’Ecole Primaire Public Ouest 1 d’Abobo. Il revient en Guinée avec son père pour poursuivre ses études secondaires. Il est inscrit au Collège de Lola où il obtient son BEPC (Brevet d’études du premier cycle) en 1996 puis au Lycée de Lola où il décroche son Baccalauréat 1ème et 2ème partie. Brillant élève et toujours major de sa promotion depuis le primaire, il se classe au 5eme rang de la République au Baccalauréat option Sciences Expérimentales en 1999. La Guinée lui accorde une bourse d’études supérieures pour le Maroc.

Au Royaume du Maroc, il est inscrit à l’Ecole Supérieure de Commerce, ENCG,Ecole Nationale de Commerce et de Gestion, à Settat. Au cours de cette formation, il va effectuer successivement  plusieurs stages, d’abord à l’office National d’électricité du Maroc (Juin-Juillet 2001), puis au cabinet d’expertise comptable AhmedBARRADI en (Juin -Juillet 2002) et au Groupe ACECA Assurances du Maroc en (Janvier-Février 2003). Il sorti diplômé de cette prestigieuse école de commerce Option Sciences de Gestion et Spécialité : Gestion Financière et Comptable.Après ses études au Maroc, il rentre directement en Guinée pour servir son pays. Il est aussitôt recruté en septembre 2003 au sein du grand cabinet d’audit,Fiduciaire de Guinée, membre de PricewaterhouseCoopers. Au cabinet, il enchaîne plusieurs missions d’audits et dans divers domaines (Mines, Banques,industries, services,…). Par la qualité de son travail, il est remarqué par un des clients du cabinet, laSociété Minière de Dinguiraye (SMD)qui s’attache ses services et l’affecte, en septembre 2004, au poste de Senior Comptable à laDirection Financière. Il assistera également le Directeur Financier dans plusieurs tâches en tant qu’assistant. D’août à Décembre 2007, il est envoyé par la SMDau Centre of Languages et Professional Studies (CELPS) à Accra au Ghana pour améliorer son anglais. Il reviendra avec son « Certificate Intermédiate in English». Il restera au sein de laSMD en qualité de Senior Comptable jusqu’en Septembre 2008 où il présentera sa démission pour rejoindre sa famille àConakry en dépit de l’insistance de sa hiérarchie à rester.Il est sollicité en Décembre 2008 par la sociétéCiments de Guinée (CDG)pour un nouveau poste qui vient d’être créé,contrôleur de gestion. Il est la courroie de transmission des chiffres de la société vers le Groupe Holcim basé en Espagne.Il doit d’une part veiller au contrôle, au respect des normes, des règles et du budget d’autre part à l’élaboration des Etats financiers en normes IFRS(International Financial Reporting Standards) qui constituent les normes internationales d’informations financières destinées à standardiser la présentation des données comptables échangées au niveau international.

Amoureux de la lecture et d’enseignement, parallèlement à son travail, il donnera des cours de contrôle de gestion à l’Université publique LANSANA Conté de Sonfonia (2009-2010).Sur appel à candidature, il rejoint en Octobre 2010,L’Union Guinéenne desAssurances et Réassurances (UGAR) et La Guinéenne Vie (LGV)en qualité deDirecteur Administratif et Financier. Lorsqu’il rejoint UGAR, il s’inscrit en tant qu’arbitre et consultant à la chambre arbitrale de Guinée (CAG) et est interrogé sur les questions en rapport avec la finance, la comptabilité et les assurances. Pour renforcer ses capacités, il s’inscrit également à l’Institut Supérieur d’informatique et de Gestion Internationale (ISIG) à Ouagadougou, Burkina Faso où il obtient un Master en Comptabilité, Contrôle et Audit en (2011). A l’arrivée du Groupe ACTIVA Assurances dans le capital de UGAR et de LGV ; en janvier 2009, par son dévouement et par les différentes réformes menées au sein de sa Direction, le jeune cadre est immédiatement promu au poste de directeur Général Adjoint de UGAR Activa et Conseiller Financier auprès du Directeur Général de LGV qui devient ACTIVA Vie.Pour conforter sa fonction de véritable assureur, il assiste à plusieurs formations et séminaires au sein de Grands Groupes de réassurances africains ; Aveniré à Abidjan (Aout-Septembre 2015) sur les nouvelles règles de souscription, deprévention et de tarification des risques d’entreprise ; Africaré à Abidjan (Avril 2016) sur les bases techniques et comptables de la Réassurance. Pour couronnerson expérience et son expertise dans le domaine des assurances, il s’inscrit àl’Ecole Supérieure des Assurances (ESA) de Paris-France où il obtient un MBAen Audit et Management des Risques et des Assurances de l’entreprise (2016).En Février 2017, il quitte le Groupe ACTIVA pour se mettre à son propre compteet créé sa première compagnie d’assurances. Sa vision, c’est de bâtir un empirefinancier Guinéen en 20 ans. Il crée tout d’abord LANALA Assurances et devientl’Administrateur Directeur Généralavec vingt (21 employés). LANALA estconsidérée à l’époque comme la dernière-née des assurances mais c’est ignorer l’ingéniosité de son Directeur Général. Ce jeune cadre compétent, dynamique etcalme., observe tout dans son environnement. Pour réussir, il faut abandonnerles pratiques anciennes sur le marché des assurances en Guinée. Il va s’inscriredans la logique de la digitalisation. LANALA Assurances sous son leadership faitdéjà la différence. Il met en place une équipe de souscripteurs d’assurancesmobiles pour tous besoins d’assurances, organise une plateforme à la dispositionde sa clientèle pour vérifier l’authenticité des contrats, l’accès aux coûts deconsommation de l’assurance santé en temps réel avec le déploiement dessolutions informatiques et enfin la déclaration des sinistres et leur suivi en temps réel sur une même plateforme.Juste après un an en 2008, ilcrée une deuxième compagnie d’assuranceLANALA Assurances Vie. Pour permettre le financement des petits projets, il se lance dans lamicro finance et crée la 3emesociété, LANALA Financesen Décembre 2020.Pour se hisser au sommet et adopter un standard international, il créeLANALA Holding pour chapeauter les trois (3) Institutions financières. Il est administrateur dans toutes ces sociétés sous son contrôle bienveillant.De nos jours près de trois cents (300) personnes y travaillent au sein du groupe LANALA avec près de cent (100) emplois directs et deux cents (200) conseillers.Infatigable pour les études, au niveau post universitaire, en 2017, au moment où il lance son business, il s’inscrit au Business Science Institute, Witz -Luxembourg et àl’Université Jean Moulin Lyon 3 IAE-France pour préparer son (DBA)Doctorate in Business Administration. Il décroche tout d’abord son certificat inBusiness Administration, de l’University of Technology Sydney-Australie(2019), l’équivalent d’un master de recherche. Il soutiendra enfin sa thèse et obtiendra, le 30 Septembre 2020, le grade deDocteur en Business Administration sous la Direction du Pr. Jean-Pierre HELFER,IAE Sorbonne Business School, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Cette recherche intitulée « Le comportement des exploitations agricoles face aux risques etperspectives de couverture d’assurance : le cas des exploitations familiales enGuinée» repose sur une grande enquête menée en 2019, auprès de 1 200 ménages dans les quatre (4) grandes régions naturelles de la Guinée. Elle vise àrenforcer les pratiques managériales en les dotant d’informations de référencefiables, pertinentes et complètes sur la manière dont les agriculteurs perçoiventles risques et y réagissent. Elle permet également d’établir une typologie desrisques agricoles et des exploitants utiles, autant pour consolider ledéveloppement du secteur agricole, que pour la mise en place d’un systèmed’assurance agricole économiquement acceptable et performant en Guinée.Sur le plan de la contribution académique, Dr Bernard GOUMOU a contribué àl’ouvrage «La recherche enracinée en management : Contextes nouveaux etperspectives nouvelles en Afrique Emmanuel Kamdem, Françoise Chevalier, Marielle A. Payaud, Éditions EMS 2020, Business Science Institute. Du bon usage des méthodes quantitatives pour une recherche en management ancrée en Afrique».Dr GOUMOU est également ‘’local Expert Guinea – Enabling the business ofAgriculture’’. Il a participé à l’élaboration du Rapport 2019 de la Banque Mondiale sur l’activité Agricole en Guinée.Dans sa vie d’assureur, Dr GOUMOU a occupé de Mai 2018 à Mai 2021, le postedeVice-Président de l’Association Professionnelle des Assureurs de Guinée(APAG), chargé des stratégies de développement, de l’animation descommissions techniques et des relations extérieures. Il a assumé parallèlement à sa fonction de vice-présidence, les Présidences des commissions unification des attestions d’assurances des sociétés d’assurances et la mise en place del’obligation de l’assurance transport des marchandises destinées à l’importationen Guinée.Ces occupations au sein de l’association des assureurs, lui ont permis de mener les reformes suivantes pour la profession :La réforme du Secrétariat Général aboutissant au rajeunissement et à la redynamisation du personnel, l’informatisation de la gestion comptable,la formation des travailleurs.La création d’un système financier « attestation unique et systématisationde la carte Brune CEDEAO » qui a entraîné des sources de recettes stables et pérennes pour le fonctionnement des institutions du marché des assurances en guinée.La facilitation auprès des autorités gouvernementales, la décision et ledécret de l’application de l’obligation de l’assurance des marchandises àl’importation.La dotation de l’APAG d’une plateforme de saisie des opérations desouscription des contrats transports (fenêtres de consultation ouvertes àtous les partenaires à savoir l’Etat, les clients et la BCRG).L’accompagnement de l’Etat dans la lutte contre la pandémie COVID-19, en qualité de Président de la commission mise en place par les assureurs à cet effet.La représentation des assureurs auprès des institutions étatiques et privées de la Guinée.En matière de Prix décerné, sur son leadership, la sociétéLANALA reçoit le prix de la compagnie la plus performante et compétitive de la Guinéeau niveau du secteur des Assurances en 2018 et à titre personnel, Dr GOUMOU a obtenu de laCOPE Guinée en décembre 2019 le prix du champion d’Or de l’Économie Guinéenne 2019.En tant que Guinéen, Dr Goumou se bat pour accompagner toute initiative qui permettra de bâtir un cadre juridique républicain permettant le développement de la Guinée tant sur le plan économique que social à travers la croissance , et la mise en place des mécanismes économiques contrôlés, tels que le systèmed’attribution d’identification unique à chaque citoyen, une redistribution de larichesse équitable permettant le développement des Guinéens par un accèsfacile à la santé (l’assurance santé universelle), l’hygiène, l’éducation,l’alimentation décente et la protection sociale.

La Rédaction