SEKHOUTOUREYAH : ARRIVÉE DES EXPERTS EN GESTION DES DÉTENUS POLITIQUES ET DES VICTIMES DU MANQUE D’OBSERVATION DES DROITS HUMAINS ET DÉMOCRATIQUES

SEKHOUTOUREYAH : ARRIVÉE DES EXPERTS EN GESTION DES DÉTENUS POLITIQUES ET DES VICTIMES DU MANQUE D’OBSERVATION DES DROITS HUMAINS ET DÉMOCRATIQUES

Mes chers compatriotes , lorsqu’il y’a de l’étincelle au ciel de nature à nuire à la communauté nationale,
il y a nécessité de mettre de coté ce qui pourrait être considéré comme étant une divulgation de la
confidence amico-fraternelle pour la sauvegarde de l’unité nationale. C’est le cas aujourd’hui entre PR
ALPHA CONDÉ et moi-même unis par Madina qui plus tard, va subir un découpage en plusieurs comité
de base notamment :
Madina marché, Madina école, Madina dispensaire et enfin Madina poste qui abritera entres autres
familles : Barruxakis, Mamadou Dian Diallo, Barry II, Diéri DIAKITE, Damba, O’Connor et Condé (père du
Pr ALPHA CONDÉ), FOFANA. Madina poste a grignoté sur Mafanco.
Tout ceci s’est passé à l’absence de ALPHA CONDÉ en France où il poursuivait ses études secondaires et
universitaires. Mes relations avec la famille Condé trouvent ici leurs origines que Alpha Condé est venu
renforcer du retour de la France, raison pour laquelle je me permets de lui dire que je suis son tuteur à
Conakry avec mes fonctions de Préfet.
Auprès du Général Lansana Conté, j’ai pris beaucoup de risques notamment en me comportant avocat
sans le titre de mon grand frère Alpha Condé à la faveur de mes fonctions de préfet de CONAKRY II après
Conakry III.
Je suis heureux et fier d’affirmer que je fais partie de ceux qui ont fait partir ALPHA CONDÉ par
hélicoptère pour l’aéroport de Gbessia et non par véhicule qui risquerait d’etre brulé par les fans du
Général Lansana Conté en 1991 à partir de l’ambassade du Sénégal, après le meeting du Stade de coleah.
A l’Assemblée nationale, j’ai formé un lobing composé de feu Fodé Molota Camara membre du Bpn du
PUP, Me Kabele CAMARA et de moi-même pour le bonheur de l’amitié et de la fraternité qu’il a créés
entre nous devenant ainsi l’ainé. Cette affirmation pourrait etre confirmée par ELH Boubacar Biro Diallo
Président de l’Assemblée nationale en 1995.
Cette amitié est demeurée constante, C’est à la faveur d’elle que PR ALPHA CONDÉ a trouvé à KANKAN
non pas un préfet mais plutôt un jeune frère en 2006 qui lui a fait l’honneur de conférer à son séjour
Kankanais un des plus agréables, sans oublier la victoire du RPG sur le PUP à l’élection communale de
2005, défaite que mes adversaires politiques m’ont attribuée du fait de mes relations avec Alpha Condé.
A peine Alpha Condé rejoignait CONAKRY, j’ai été convoqué par mon Département pour des explications
autour du Pr ALPHA CONDÉ. La réaction virulente du Général Lansana Conté en ma faveur a renforcé ma
conviction à demeurer rigoureusement fidèle à mes convictions personnelles et à m’écarter davantage
de toutes les formes de démagogie qui ne peuvent et ne font que rabaisser l’homme au rang de l’animal.
Mes chers compatriotes, agacé, selon les rumeurs,par les nombreuses interpellations venues des quatre
coins du monde à propos des détenus politiques qui empileraient nos prisons de Conakry à l’intérieur du
pays et sachant qu’il n’est doté d’aucune expérience ou compétence en matière de gestion des détenus
politiques, PR Alpha Condé aurait sollicité et obtenu, dans le cadre de la coopération bilatérale
mutuellement avantageuse auprès de ses homologues Russe et Turc, des experts en gestion des
détenus politiques et des victimes du non respect des droits humains et démocratiques.
De nos jours la Russie et la Turquie seraient les champions en matière du non respect des droits
humains individuels et collectifs et démocratiques. C’est pour cette raison certainement et pour tant
d’autres que PR ALPHA CONDÉ a dû faire appel à leur savoir faire devenu aujourd’hui nécessaire et
indispensable pour notre IV RÉPUBLIQUE appelée à GOUVERNER AUTREMENT pour le plus grand salut
de la communauté nationale. Poutine quant à lui d’ailleurs a réussi sans coup férir à faire perdre à ses
opposants politiques leur droit de vote.
PR Alpha Condé ceux-là dont on parle de la présence dans la cité et qui auraient pour mission de vous
apprendre à gérer avec compétence et dextérité vos frères et sœurs devenus vos ennemis et
adversaires politiques à la fois, n’ont pas la même culture que nous Africains surtout pour ce qui est de
notre philosophie à l’endroit de la personne humaine que nous mettons au-dessus de tout en termes de
valeurs humaines qui sont sacrées en Afrique.
PR Alpha Condé durant les 24 années de règne du Général Lansana Conté Président de la République, il
a été systématiquement banni, rayé du vocabulaire officiel le mot complot ou prisonnier politique du fait
de ce que ce mot renvoyait comme image douloureuse dans la conscience collective des Guinéens et
Guinéennes de tous bords confondus.
En remontant le chemin ayant conduit la Guinée à l’indépendance nationale le 2 Octobre 1958 suivi de
celui de la gestion de celle ci, on ne peut pas ne pas parler de complot, d’opposants politiques et
d’autres prisonniers.
La France qui avait promis que toute colonie qui voterait en faveur de son indépendance totale et
entière, ne rencontrerait aucune difficulté de quelle que nature que ce soit de sa part, elle, la
République française. Ce qui, du reste était faux, du moins pour ce qui est du cas guineen. La Guinée en
a douloureusement payé les frais et a subi tous les calvaires couronnés par une série de complots tous
genres et de toute nature.
A titre illustratif, on pourrait citer notamment le complot des enseignants en 1961, celui de Petit Touré
ou des commerçants. L’agression du 22 Novembre 1970 fut le plus culminant et dévastateur dans tous
les domaines. C’est avec cette agression, que beaucoup des nôtres vivant à l’étranger ont été
condamnés à perpétuité et à la peine capitale par contumace au nom du peuple qui en a été victime
innocente.PR Alpha Condé, malheureusement fait partie de ces condamnés que le 3 Avril 1984 a
réhabilités avec la grâce présidentielle du Général Lansana Conté au grand dam de ceux-là qui tenaient à
leur faire purger les peines d’abord quitte à leur faire gracier après. J’assume avec la plénitude de ma
liberté et de ma dignité cette affirmation en tant que témoin oculaire et pas des moindres.
Jusqu’à la mort en 2009 du Général Lansana Conté, la Guinée n’avait aucun prisonnier politique. Pour le
bonheur de nous tous, communauté nationale ayant en partage la Guinée, il est impérieux, nécessaire
et indispensable que certaines déclarations ou affirmations soient recadrées.
Partout, PR ALPHA CONDÉ annonce avoir été un OPPOSANT HISTORIQUE pendant cinquante ans, ce qui
signifie en clair que depuis le début de l’indépendance guinéenne, il s’est résolument engagé dans
l’opposition jusqu’à devenir aujourd’hui son propre Opposant historique.
PR Alpha Condé n’a jamais été prisonnier politique en Guinée, mais plutôt c’est un CITOYEN candidat à la
présidentielle de 1998 qui s’est volontairement abstenu de voter pour lui-même à plus forte raison pour
un autre candidat en préférant faire fi de l’arrêté du Ministre de l’administration du territoire et de la
décentralisation fermant toutes les frontières nationales pour raison électorale, à l’époque Feu ABIDINE
ZAINOUL SANOUSSI, en décidant en toute liberté de se rendre en COTE D’IVOIRE. C’est à cette occasion
qu’il a été arrêté à PINET dans LOLA par les gardes chargés de la surveillance des frontières.
La flagrance du délit lui a automatiquement fait perdre son immunité parlementaire et a écopé cinq ans
de prison ferme. C’est donc clair que ce n’est pas un Opposant Politique qui a été condamné mais plutôt
un contrevenant à la loi République en vigueur.
En terme de conclusion, EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Pr ALPHA CONDÉ, je
vous prie, vous supplie de toutes mes forces physiques, intellectuelles et morales de bien vouloir
accepter d’accorder votre part d’humanisme à tous ces citoyens, vos Citoyens en détresse
psychologique et physique dans les prisons où risque de disparaître la créature privilégiée et préférée de
DIEU l’ETERNEL. Tous ceux qui opteraient pour le contraire de ce qui est dit plus haut seraient vos pires
énemmis. A tous ces pyromanes qui meurent d’envie de voir ces prisonniers politiques terminer leur vie
en prison, nous tenons à leur rappeler que notre pays se considérerait insulté à l’international si PR
ALPHA CONDÉ continuait à être écarté des rencontres des Grands DIRIGEANTS de ce monde où se
discute le destin de l’humanité.
Conakry le 03 Juillet 2021
Honorable Elh Sékou Béka Bangoura
Dapompa Commune de Matoto
Contact : 625 31 82 97

La Rédaction