13.5 C
New York
samedi, avril 13, 2024

Buy now

- Advertisement -

Inéligible, Laurent Gbagbo vise un retour à la présidence

En Côte d’Ivoire, l’ancien président Laurent Gbago a été désigné par son parti, le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire, le PPA-CI, pour être son candidat àl’élection présidentielle de 2025. Un choix qui ne surprend pas, mais qui suscite toutefois des interrogations car Laurent Gbagbo reste inéligible.

Pour rappel, Laurent Gbagbo a été condamné en 2018 à 20 ans de prison pour le « braquage », sept ans plus tôt, de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest.Et même s’il a été gracié en 2022 par le président Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo n’a pas été amnistié. Pour l’analyste politique Geoffroy Julien Kouao, Laurent Gbagbo, même s’il était amnistié, a toutefois peu de chances de remporter le prochain scrutin présidentiel.

Le PPA-CI dit prévoir un « congrès extraordinaire pour la désignation formelle » de Laurent Gbagbo comme candidat et annonce que la « priorité » du parti est « désormais accordée à l’élection présidentielle et aux autres échéances électorales de 2025 ».

Il souhaite également obtenir « la réinscription du nom » de Laurent Gbagbo sur la liste électorale.

La condamnation prononcée en 2018 avait entraîné la déchéance des droits civiques et politiques de l’ex-président et donc sa radiation des listes électorales.

Il n’avait pas pu voter aux dernières élections municipales et régionales en septembre, lors desquelles son parti n’avait pas réussi à s’imposer et dont il avait contesté les résultats.

De son côté, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), premier parti d’opposition, a élu en décembre un nouveau président, Tidjane Thiam.

Ni lui, ni Alassane Ouattara ne se sont prononcés sur leur éventuelle candidature à la présidentielle.

Auteur: Bob Barry de www.msn.com

Related Articles

Rester connecté

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

A LA UNE