23.4 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

- Advertisement -

7ème Congrès du SLECG : ce que pense Oumar Tounkara, deuxième secrétaire général adjoint sortant !

Cette semaine a été pleine de sens et d’enseignements en termes d’harmonisation des idées et du rapprochement des positions pour l’unification du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée(SLECG).

Pendant que se tenait ce jeudi 16 novembre 2023 dans la salle historique du palais du peuple, le 7ème congrès du SLECG dirigée par Mme Kadiatou BAH au terme de son mandat à la tête de la structure, pour une unification totale et globale de l’institution,  l’autre branche de la même structure retranchée derrière le camarade Aboubacar SOUMAH, souhaite que les procédures ne soient pas respectées,  que ‘’les bases soient consultées’’ d’abord.

Dans une de nos publications, M. Mohamed Roméo BANGOURA, porte-parole du SLECG de  SOUMAH, expliquait son desaccord par rapport à  l’organisation du 7ème congrès de ladite structure syndicale. Pour lui, la base est une pièce maitresse de l’organisation d’un congrès.

«  Ne sont congressistes que les secrétaires généraux élus à la base, les membres du bureau exécutif sortants. Et si les secrétaires généraux élus à la base et les membres des bureaux exécutifs sortants sont pour la conduction du secrétaire général sortant, rien ne l’empêche ici de redevenir le secrétaire général du SLECG’’, a coupé court M. BANGOURA, porte-parole  de l’organisation syndicale.

Selon nos confrères du site www.Kalenews.org , Oumar TOUNKARA, deuxième secrétaire général adjoint sortant, prenant part au congrès, s’est exprimé sur le bien-fondé de cette unification du SLECG qui, selon lui, souffre de plusieurs années du bicéphalisme.

« Je suis comblé de joie, hyper content de l’unification des deux SLECG qui ont vécu 5 ans de division, 5 ans de mensonge, 5 ans de manipulation(…) Dieu merci aujourd’hui, ils  sont unis pour le bien des enseignants et enseignantes de Guinée », a déclaré cet acteur au verbe facile.

A propos de l’absence d’Aboubacar SOUMAH au congrès, l’intrépide TOUNKARA déclare, « Moi, je m’occupe pas d’un individu, la vie est un choix. Ceux qui veulent de la réconciliation ont répondu massivement au palais du peuple, ceux qui ne veulent de la réconciliation et qui ont intérêt dans la division se sont abstenus d’aller au palais du peuple. Donc moi, je ne pose pas de problème en termes d’individu mais je pose le problème en termes de principes, la démocratie c’est la diversité », s’est expliqué Monsieur  TOUNKARA.

A l’allure où vont les choses, tout porte à croire que l’union prônée par le camp de Mme Kadiatou BAH semble être heurtée aux embûches d’où une véritable harmonisation des idées et le rapprochement des positions seraient des voies d’or pour la sortie de la fumée blanche tant souhaitée au sein de cette structure syndicale.

Tamba OULARE

Related Articles

Rester connecté

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

A LA UNE