13.5 C
New York
samedi, avril 13, 2024

Buy now

- Advertisement -

Festival National des Arts et de la Culture : la région de Boké remporte la première places

La 19ème édition du Festival National des Arts et de la Culture (FENAC) a pris fin ce samedi 16 décembre 2023 par le sacre de la région de Boké qui a remporté le premier prix contenant une enveloppe financière de 100 millions de francs guinéens.

La région de Kankan est suivie de la région de  Conakry, Mamou, FFaranh, N’Zérékoré, Labé et Kindia, qui empochent  respectivement quelques millions de francs guinéen pour cette édition.

Lancé le 12 décembre dernier avec pour thème«L´art et culture au service de la paix et de la cohésion sociale », le FENAC 2023 a été clôturé ce Samedi 16 décembre au Centre Culturel Franco Guinéen, sous la présidence d’honneur du ministre de culture Alpha Soumah qui  avait à ses côtés, l’ancien ministre de la culture au temps d’Alpha Condé, M. Isto Kera.

Le FENAC 2023 a regroupé plusieurs artistes culturels du pays dans les disciplines suivantes : récital, orale, percussion, la danse patrimoniale, musique traditionnelle et le théâtre.

Après cinq jours de compétitions, le premier prix de la 19ème édition du festival des arts et de la culture est revenu à la région de Boké avec une enveloppe de 100 millions de francs guinéen, suivie de Conakry qui  a aussi raflé des millions et de la région de Mamou, Kankan et autres… qui reçoit 15 à 5O millions de francs guinéens.

Très satisfait du déroulement de cette activité culturelle qui a mobilisé plus de 400 artistes, le ministre de la culture, Alpha Soumah a remercié le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya et les membres du gouvernement pour leur participation à la réussite de cette 19ème édition très riche à la réalité de notre cher pays la Guinée.

«vous le savez le festival national des arts et de la Culture ne date pas aujourd’hui, il a été créé par les père fondateur de notre République et il est resté dans les temps avec différentes éditions, chaque édition prend la couleur du moment. Les prédécesseurs ont mis les lettres de noblesse à ce festival; à notre tour nous l’adaptons à notre réalité et ce festival a été créé dans les années 60 à 70 et aujourd’hui il va falloir que la nouvelle génération tape aussi ce festival. », a conclu le ministre.

Sana Sylla.

 

Related Articles

Rester connecté

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

A LA UNE