Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
25.9 C
New York
vendredi, juillet 12, 2024

Buy now

- Advertisement -

Guinée : la convergence des parties politiques demande aux autorités, le respect du chronogramme de la transition

C’est à travers  d’une déclaration rendue publique ce mardi 19 mars 2024, au siège de la MAOG que la convergence des acteurs socio-politiques engagés dans le cadre du dialogue déplore l’élan actuel de l’évolution politique du pays. De ce fait, elle se dit,  inquiète suite à la sortie médiatique du premier ministre Amadou Oury Bah sur les antennes de la radio France internationale(RFI)  en ce qui concerne le retour à l’ordre constitutionnel.

« Nous déplorons cette volonté manifeste et unilatérale de Monsieur Amadou Oury Bah de repousser la durée de la transition en violation flagrante du point 2 des 35 Résolution du Cadre du dialogue inclusif inter-guinéen, relatif à la durée de la transition militaire soit 24 mois, entérinée par le compromis dynamique avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Nous nous insurgeons contre ce cynisme politique de la part du nouveau Premier ministre qui claironnait autrefois par médias interposés, sur la gestion opaque de la transition alors qu’il était bien représenté dans tous les organes du Cadre du dialogue inclusif inter-guinéen. Nous ne cautionnerons pas ce braquage politique en plein jour de nature à engendrer encore plus de soubresauts politiques et sociaux dans le pays. Nous réitérons qu’à ce stade de la mise en œuvre des 35 résolutions du Cadre du dialogue inclusif inter-guinéen, il n’y a nullement possibilité de glissement de l’agenda de la Transition, tel que défini par l’ensemble des acteurs socio-politiques lors des travaux du 24 novembre au l5 décembre 2022 », a souligné le porte-parole Alpha Bayo.

De poursuivre,  il dira que « ce délai de la transition est bel et bien tenable et qu’aucune contingence ne saura justifier une telle évolution de la durée de la Transition. Nous ne sommes nullement surpris de ce revirement politique dans un pays ou une certaine élite politique prêche, ne le pratique aucunement comme cette promesse non tenue de 30% de femmes aux postes ministériels. Nous invitons l’ensemble des acteurs, ayant pris part au cadre de dialogue inclusif  inter-guinéen, à se rassembler et à faire barrage à ce dérapage de trop du nouveau locataire de la primature. Nous  réaffirmons notre opposition ferme à tout glissement du chronogramme de la transition préalablement définie en commun accord avec l’ensemble des acteurs sociopolitiques lors du cadre de dialogue. Par extension, nous n’excluons pas de demander à toutes les forces vives de Guinée de former un seul et unique bloc afin de faire barrage à ce glissement de trop».

Pour finir, « il prend à témoin le Peuple de Guinée, les diplomates accrédités en République de Guinée, les partenaires techniques et financiers que son engagement ne tient qu’à la date du 31 décembre 2024, passé ce délai, la convergence ne reconnaitra plus les institutions issues du coup d’état du 5 septembre 2021 », a conclu M. Bayo.

Auteur : Sana Sylla.

Related Articles

Rester connecté

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

A LA UNE